Des articles

Le Big Bang de la Bible, Création de l'Univers

Le Big Bang de la Bible, Création de l'Univers



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le mystère le plus profond de l'humanité est l'origine de l'univers. Depuis environ 1200 avant JC, la Bible a déclaré dans sa première phrase que l'univers a un commencement et a été créé par le Dieu biblique. Ce n'est qu'après 1900 ap.

L'hypothèse scientifique initiale du Big Bang a, grâce à l'expérimentation et à l'observation, été encadrée et affinée au cours des cent dernières années par des milliers de scientifiques en une théorie solide comme le roc maintenant désignée comme le modèle standard de la cosmologie. C'est une grande réalisation de l'humanité en si peu de temps. En cours de route, beaucoup ont tenté d'utiliser ces grandes réalisations pour marginaliser la Bible dans son inexactitude perçue de la création.

Présentation du Big Bang de la Bible

Si vous percevez la Genèse comme un récit de la création de l'univers, vous vous trompez d'arbre. Genèse 1:1, Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre ; est une proclamation de l'événement de la création, tandis que le chapitre restant concerne la formation du système solaire. Le récit biblique du Big Bang (BBB) ​​de la création se trouve dans le livre des Romains et le Big Bang scientifique découvert l'affirme.

  • Caroline Herschel, Co-découverte de l'Univers
  • Comment l'Univers est né : la Bible et la science enfin en accord ?

"Dieu créant le soleil, la lune et les étoiles" (XVIIe siècle) de Jan Brueghel le Jeune.

Depuis les temps anciens, les théologiens ont correctement résisté à une perspective de concordance de la Bible et de la science de la création. Rappelez-vous que ce n'est que depuis cent ans que l'humanité a appris ce qui s'est réellement passé concernant l'événement de création et après. Et si la Bible a un récit, comment quelqu'un pourrait-il savoir à quoi s'y référer. Cependant, avec la connaissance du cosmos aujourd'hui, nous pouvons déterminer à quoi le BBB fait référence.

Au troisième siècle, Félix le prêtre manichéen dans une dispute avec Augustin prétendit que le Saint-Esprit avait révélé à Manicheus les orbites des corps célestes, Augustin répondit que Dieu désirait que nous devenions chrétiens, pas astronomes. Les affirmations de Felix ont été comparées à la réalité observationnelle et se sont avérées erronées. Toutes les soi-disant révélations doivent être affirmées pour être crédibles.

Trop souvent, les affirmations de la Bible et ce que la science découvre sont présentées comme une décision binaire de choisir l'un ou l'autre, comme le laisse entendre Augustin. Y a-t-il vraiment un problème à être à la fois chrétien et astronome ? Les figures de Titan dans la théologie et la science sont souvent citées pour impliquer une vérité, alors qu'en fait ce sont des humains comme nous tous avec des connaissances limitées qui affectent notre perspective.

« Lève les yeux en haut... »

Une grande quantité de connaissances a été acquise depuis Augustin, et a changé le paradigme biblique/scientifique. L'histoire scientifique du grand scientifique chrétien affirme l'idée que l'on peut être à la fois astronome et chrétien à l'époque moderne. Il existe une écriture en dehors des évangiles qui demande au lecteur, chrétien ou incroyant, d'être réellement un astronome et/ou de consulter les observations de la science. L'écriture ci-dessous implique qu'il y a des informations de l'étude des étoiles qui affirmeront le Dieu de la Bible comme leur créateur. Cela nécessite une concordance des informations avec la Bible.

« Levez vos yeux en haut, et voici qui a créé ces choses », - Isaïe 40:26a.

Anciens astronomes. ( Crystalinks)

Le contexte de ce verset concerne les étoiles dans les cieux, auxquelles « ces choses » se réfèrent. Bien que le verset soit simple, il a besoin d'être déballé. Il enseigne au lecteur que le cosmos a des réponses à qui créé les cieux. Cette preuve naturelle doit être comparée aux Écritures pour démontrer que le Dieu de la Bible a une connaissance directe de la création pour confirmer le qui.

Voici signifie enquêter, un aperçu superficiel n'est pas suffisant. L'utilisation de l'ouverture de nos yeux implique que le messager précis et véridique de Dieu est la lumière. Les connaissances cosmiques dans l'étude de l'astronomie, de la cosmologie et de l'astrophysique ont été obtenues presque exclusivement à partir des informations contenues dans la lumière. Si le Dieu de la Bible prétend créer les étoiles, il prétend également être le créateur et la science est un témoin de cette affirmation.

Le principe du témoignage que Jésus a proclamé dans Jean 5:31 « Si je rends témoignage de moi-même, mon témoignage n'est pas vrai », sera appliqué à cette origine de la création. Ce n'est pas une affirmation faisant autorité. Il y a suffisamment d'affirmations bibliques de comment les étoiles sont nées dans le Psaume 19 et qu'elles meurent dans Ésaïe 34 pour affirmer la revendication spécifique du créateur des étoiles, cependant l'objectif de cet article est l'événement de création de l'univers.

  • Un univers de Vomit : L'histoire de la création de Mbombo
  • Le début de la vie sur Terre dépendait-il des trous noirs ?

Avant l'heure

L'Éternel m'a possédé au commencement de son chemin, avant ses oeuvres d'autrefois. J'ai été établi depuis l'éternité, depuis le commencement, ou à jamais la terre l'a été.

- Proverbes 8:22-23

Le Big Bang de la Bible (BBB) ​​a été établi avec sagesse depuis toujours, avant l'événement de création, le créateur a décidé de le faire et avait un plan pour l'univers avant de le créer. Ceci est plausible lorsque l'on considère que les lois de la physique et les forces fondamentales sont distinctes et opèrent dans la première seconde de la création. Ainsi, le cadre de l'univers a été établi et cuit dans la première seconde.

Il n'y a pas de durée pour évoluer, cela semble être un acte de création. Les observations du fond diffus cosmologique indiquent que le début de l'univers était ordonné avec une entropie extrêmement faible. Ce n'était pas une explosion comme le nom Big Bang peut l'indiquer, c'était plutôt une expansion exponentielle et ordonnée de l'énergie.

Ce n'était pas une explosion comme le nom de Big Bang peut l'indiquer, c'était plutôt une expansion exponentielle et ordonnée de l'énergie. ( Licence Pixabay )

L'utilisation manifeste de la connaissance (information) intégrale de Dieu est démontrée dans et au sein de la création. L'information est fondamentale pour l'univers depuis le début, comme le verset 23 le laisse entendre. Webster's Unabridged Dictionary définit la sagesse comme « la connaissance et la capacité d'en faire bon usage ». Notre sagesse abstraite réside dans notre esprit et ne se manifeste qu'à travers nos actions telles que la parole et les œuvres que nous réalisons. Il est plausible de concevoir la sagesse abstraite (plan) de Dieu comme résidant dans son esprit avant la création et uniquement connue par ses actions résultant du premier événement de création, initialisant le temps. Au moment de la rédaction d'Hébreux 11 :3, la compréhension de la structure de l'univers n'était que par la foi que Dieu était en effet omniscient.

Par la foi, nous comprenons que les mondes ont été encadrés par la parole de Dieu, de sorte que les choses qui sont vues n'ont pas été faites de choses qui apparaissent. Hébreux 11 : 3

Maintenant, grâce à la connaissance obtenue grâce aux observations, nous savons que les lois et les forces sous-tendent en effet toute la création et ont été établies dans la première seconde de la création. « Par la parole de Dieu » ne fait pas seulement référence à son fiat (commandement), mais aussi aux informations qu'il contient. Un décret ou un ordre est impossible sans information. Ce cadrage était basé sur un plan, pas un accident.

Maintenant que l'humanité comprend mieux les événements de la création, Romains 1:20 peut être mieux compris. Ce verset était surtout connu par l'interprétation générale des attributs invisibles, du pouvoir éternel et de la nature divine de Dieu manifestés dans la création en général. En observant les cieux selon les instructions des Écritures, nous pouvons certainement voir et apprécier la beauté, la symétrie et la majesté de tout ce qui a été fait à partir de la création originale. Cependant, après une enquête approfondie des cieux, une révélation supplémentaire émerge. Je vais déballer une révélation très spéciale du même verset pour révéler l'origine et les premiers stades de la création.

Car les choses invisibles de lui depuis la création du monde sont clairement vues, étant comprises par les choses qui sont faites, même sa puissance éternelle et sa Divinité ; pour qu'ils soient sans excuse.

Romains 1:20

L'évolution de l'Univers du big bang à nos jours. ( CC0)

Que le déballage commence. Le contexte de cette écriture est la création de l'univers dans lequel nous vivons et pouvons observer. La référence à l'invisible des choses (pluriel) sont naturels parce qu'ils sont en effet des choses naturelles, pas encore dans le spectre visible. Ces choses invisibles sont proclamées provenir de l'événement de création du monde naturel, le plaçant au tout début des temps. Les choses physiques auxquelles il est fait référence ici doit être les deux invisible et bien visible.

La chose invisible à la création est l'énergie. Le Big Bang de la Bible (BBB) ​​déclare que l'état des choses à la création était invisible. Le BBT déclare que l'ère du rayonnement (énergie) du tout premier univers se situait dans la partie des rayons gamma de très haute énergie du spectre électromagnétique, ce qui la rend invisible pour les humains, tout comme la Bible le déclare. En raison d'une température estimée extrêmement élevée de 1032 Kelvin à la création dans laquelle les constituants de la masse ne pourraient pas exister en tant qu'unité résultant en un plasma opaque et des photons (lumière) qui ne pourraient pas être émis pendant environ 380 000 ans.

Jusqu'à ce qu'il refroidisse suffisamment pour que les atomes se lient (recombinaison cosmique) et que l'espace devienne transparent (clair) permettant l'émission de photons et est maintenant détecté dans le spectre des micro-ondes, appelé rayonnement de fond cosmique micro-ondes. C'est la première lumière visible de l'univers. L'Écriture (BBB) ​​déclare que la condition de création originale est passée d'invisible à maintenant clairement vu, impliquant une existence peu claire comme les conditions de plasma opaque qui correspondent au modèle standard de la cosmologie.

Dans les mots grecs traduits clairement vu signifie voir avec les yeux. Attendez, il semble y avoir un conflit ; L'Écriture déclare également - « que la lumière soit » dans Genèse 1:3 ! Il n'y a pas de conflit, la lumière de la Genèse est une référence à la naissance de notre Soleil à partir de matériel existant qui correspond au contexte de Genèse 1:2 à Genèse 2:4, la formation de notre système solaire.

"Que la lumière soit!" ( Nikki Zalewski /Adobe Stock)

E=MC2

Le BBB proclame que la création était initialement invisible (énergie) et qu'elle est maintenant clairement visible (masse), et que les deux sont une seule et même chose, mais nécessitent une compréhension. Pour comprendre ce phénomène n'est certainement pas évident, il a fallu le génie d'Einstein au tournant du 20e siècle pour le comprendre. Cette compréhension s'est avérée être l'équation la plus célèbre connue de l'humanité, E=MC2.

L'expérience a affirmé que l'énergie et la masse sont une seule et même chose, tout comme le proclame le BBB. L'expansion de l'espace/temps dans le temps tendu a permis à l'énergie invisible de se refroidir et de se transformer en matière visible affirmant E=MC2. C'est la dualité de invisible l'énergie et le vu clairement messe dont parle l'Écriture.

Première cause

Ce phénomène invisible est 'de lui,' qui affirme que le créateur est la source de l'énergie originelle de la création. Romains 1:20 et Proverbes 8:22 déclarent respectivement que la source d'énergie et d'information vient de Dieu lui-même. Ainsi, ex nihilo, la création à partir du néant du Dieu immatériel est clairement déclarée. Ces deux versets impliquent que Dieu a la liberté d'établir l'ordre et la conception de l'univers parce que sa création même vient de lui. Cette quantité finie initiale d'énergie à la création contient tout le contenu d'énergie/masse dans l'univers.

L'événement de création lui-même est le début de l'espace/temps. Bien que personne ne sache ce qu'est l'énergie, elle peut être régulée, gérée, mesurée et utilisée de diverses manières pour effectuer un travail. D'une sûreté l'énergie est naturelle, ce qui la rend incapable de se créer elle-même. Pour se créer, l'énergie devrait exister avant d'exister, ce qui est impossible.

Un jeune pulsar montre sa main. ( Nasa)

Si le BBB est correct et se compare à la réalité (BBT), alors Dieu est bien la cause efficace de l'énergie faisant de Dieu l'origine de cet univers. Cette connaissance de l'ère préscientifique de la dualité de l'énergie et de la masse et des conditions initiales de la création ainsi que son changement d'état est venue du Dieu de la Bible sans avoir besoin d'instruments ou de mathématiques.

Ce n'est pas une histoire racontée par quelqu'un transmise aux scribes bibliques. La seule façon plausible pour l'auteur, et non les scribes de la Bible, de savoir que cela était là quand cela s'est produit. Ainsi, il est plausible que le « qui » ​​affirmé dans Ésaïe 40 :26 soit la « cause » dans l'argument cosmologique de Kalam :

Tout ce qui commence à exister a une cause ;

L'univers a commencé à exister ;

Par conséquent, l'univers a une cause.

Attributs divins de la création

Les attributs du créateur se reflètent dans sa création comme le déclare l'Écriture ; même sa puissance éternelle et sa divinité. Quels attributs de l'énergie sont similaires au créateur ? Dieu est très difficile à décrire et comme Dieu l'énergie est difficile à décrire, en fait personne ne sait ce qu'est l'énergie, et les deux sont invisibles. L'attribut le plus important de l'énergie est son essence éternelle ; comme Dieu, l'énergie ne peut pas être créée ou détruite. C'est la première loi de la thermodynamique - l'énergie peut être transformée d'une forme à une autre, mais ne peut pas être créée ou détruite.

  • Du caca de pigeon à l'origine de l'univers
  • Les anciens extraterrestres ont-ils transmis des connaissances astronomiques avancées à la tribu Dogon ?

Le mot « Divinité » est traduit du mot grec théiotes, qui signifie « divinité » ou « nature divine ». Présent dans la Bible seulement ici, il est unique dans sa description du Créateur comme étant transcendant, non contraint par le monde naturel afin de le créer, ayant autorité sur tout. Étant divin et donc plus grand que la nature, le pouvoir de Dieu est la source même de la création.

Le monde naturel est tout autour de nous en tant que témoin des œuvres de Dieu, nous laissant sans excuse. Le monde naturel est la référence la plus courante à la réalité par l'humanité. Bien que la Bible ne soit pas principalement un livre scientifique, c'est un livre de science. Les disciplines scientifiques peuvent dire comment fonctionne l'univers, mais il faut à la fois la Bible et la science pour affirmer qui l'a créé.

Alors que Romains 1:20 est un aperçu des premières radiations et de l'ère de la création de la matière qui se reflète dans les observations scientifiques, la Bible a déclaré des phénomènes encore plus scientifiquement confirmés concernant le développement et le fonctionnement de l'univers.

Miniature contenant la scène de la Création, avec Dieu, tenant une paire de compas, créant le ciel et la terre, avec un 'A' initial décoré commençant le texte de Genèse 1, ci-dessous, et des bordures de feuilles de lierre et de feuillage. (Bibliothèque britannique/ CC0)

L'échelle de ce sujet est certainement trop grande pour cet article. D'autres phénomènes bibliques peuvent être trouvés sur la création, notamment la naissance et la mort des étoiles, le champ de Higgs, la relativité générale, la matière noire, l'énergie noire, l'inflation cosmique, la tectonique des plaques, l'accélération de l'univers, les extinctions de masse, la première seconde de la création, le récit de la Genèse 1 et d'autres dans mon nouveau livre, ' Dieu répond à la science, de l'origine à la fin. (Chauffeur, 2018) www.god-science.com


Créationnisme de l'Ancienne Terre

Créationnisme de l'Ancienne Terre (OEC) est une forme de créationnisme qui comprend le créationnisme de jour, le créationnisme d'écart et le créationnisme progressif.

D'une manière générale, l'OEC occupe un juste milieu entre le jeune créationnisme de la Terre (YEC) et l'évolution théiste (TE). Contrairement à YEC, il est généralement plus compatible avec les preuves scientifiques sur les questions de physique, de chimie, de géologie et de l'âge de la Terre. [1] Cependant, comme YEC et contrairement à TE, certaines formes rejettent la macroévolution, affirmant qu'elle est biologiquement intenable et non soutenue par les archives fossiles, [2] et le concept de descendance universelle d'un dernier ancêtre commun universel.


La théorie définie

Le concept du big bang allègue qu'il y a environ vingt milliards d'années (plus ou moins dix milliards), toute la matière de l'univers connu était étroitement emballée dans un “egg cosmique microscopique.” Un auteur l'exprime ainsi : 8220Étonnamment, les scientifiques calculent maintenant que tout dans ce vaste univers est né d'une région plusieurs milliards de fois plus petite qu'un seul proton, l'une des particules de base de l'atome (Gore 1983, 705). C'est vraiment une déclaration incroyable!

Dans l'un de ses livres, le Dr Robert Jastrow affirme qu'au début, "toute la matière dans l'Univers a été comprimée en une masse infiniment dense et chaude" qui a explosé. Pendant de nombreux éons, soi-disant, « le nuage primordial de l'Univers se dilate et se refroidit, les étoiles naissent et meurent, le soleil et la terre se forment et la vie apparaît sur la terre » (1977, 2-3). Le Dr Jastrow décrit, bien sûr, ce que l'on appelle communément la théorie du big bang, et il ne faut pas beaucoup de sens critique pour conclure que le concept est évolutionniste au coeur.

D'où vient l'œuf cosmique, personne ne semble le savoir. Certainement aucun poulet cosmique n'a été localisé ! Certains prétendent que l'œuf a toujours existé. Ils spéculent que cela résultait peut-être d'un univers antérieur qui s'est effondré sur lui-même. Cela suppose que la matière est éternelle. Mais cette idée est réfutée par nos connaissances en physique (par exemple, la deuxième loi de la thermodynamique). Jastrow concède que « la science moderne nie une existence éternelle à l'Univers, que ce soit dans le passé ou dans le futur » (15). D'autres, comme le professeur Victor Stenger de l'Université d'Hawaï, pensent que l'univers est peut-être né de rien (l'œuf s'est pondu lui-même !) :

[L]'univers est probablement le résultat d'une fluctuation quantique aléatoire dans un vide sans espace, sans temps. . . la terre et l'humanité, ne sont pas des créations conscientes mais un accident. . . . [I]l ne suffit pas de dire simplement : « Vous ne pouvez rien tirer de rien. » Alors que l'expérience quotidienne et le bon sens semblent soutenir ce principe, s'il y a quelque chose que nous avons appris de la physique du vingtième siècle , c'est ceci : le bon sens est souvent faux, et nos expériences normales ne sont qu'une infime fraction de la réalité (1987, 26-27).

Une chose est sûre : il faut mettre de côté son « bon sens » pour accepter la spéculation incompréhensible qui précède. Aucune de ces théories matérialistes n'a de crédibilité biblique ou scientifique. Certains scientifiques devraient s'inspirer du sceptique écossais David Hume : « Je n'ai jamais affirmé une proposition aussi absurde que celle selon laquelle tout pourrait survenir sans cause » (1932, 187).

Le Dr Mart de Groot, qui considère le concept du big bang comme « un moyen possible de comprendre la déclaration liminaire de la Bible, » au commencement Dieu . . .’,” admet qu'il y a une difficulté objective à la théorie. Et c'est ceci : même si la « matière primordiale » a explosé, dit-il, aboutissant à notre univers actuel, « quelle est l'origine ou la source de cette matière ? » Il avoue que « probablement la plus grave lacune du big bang est son incapacité à remonter au tout début du temps et de l'espace” (1999, 20-23). La théorie a bien plus de lacunes que la question du « début de la matière » 8221 !


L'Institut de recherche sur la création

Combien de fois avez-vous essayé de témoigner à quelqu'un pour être repoussé par une vision inappropriée de la science comme ayant réfuté la Bible ? "L'évolution est vraie, la terre a des milliards d'années. La science l'a prouvé. Ainsi, la Bible ne peut pas être prise pour argent comptant. Comment tous ces scientifiques peuvent-ils se tromper ? »

Nous devons tous poser cette question, car si la science a réfuté la Genèse, nous n'avons aucune confiance que Jean 3:16 est correct. « Si je vous ai dit des choses terrestres, et que vous ne croyez pas, comment croirez-vous, si je vous parle des choses célestes ? » (Jean 3:12).

En effet, certains enseignements et doctrines bibliques semblent entrer en conflit avec la pensée scientifique majoritaire. Par exemple : Genèse 1:1 contre le Big Bang l'ordre de la création contre l'ordre d'apparition évolutif la malédiction biblique sur toute la création contre le développement évolutif de la complexité Jeune Terre contre l'ancienne Terre Le péché d'Adam a amené la mort contre l'ancienne Terre. l'extinction a apporté à l'homme le déluge global contre l'uniformitarisme évolutif, etc. Dans chacun de ces cas, l'enseignement biblique peut être soutenu mais les observations scientifiques individuelles sont difficiles à accepter.

Nous devons garder à l'esprit, cependant, la différence entre les observations scientifiques et les opinions des scientifiques, en particulier dans les arènes historiques. L'évolution et la création reposent toutes deux sur des événements "non observés" et sur des singularités non répétables. Les deux sont des vues de l'histoire en dehors du domaine de la science observationnelle. Grâce à une étude minutieuse, les scientifiques peuvent discerner comment fonctionne le foie humain, mais cette connaissance est bien différente de savoir comment le foie est originaire.

Pour aggraver les choses, les scientifiques opèrent souvent dans une perspective strictement naturaliste, excluant la création surnaturelle de l'éventail des possibilités. Les chrétiens ne doivent certainement pas suivre cette perspective.

Il faut aussi se rappeler que l'opinion scientifique majoritaire change. Par exemple, le Big Bang standard pétille de plus en plus à chaque nouvelle découverte. Ce n'est pas le moment de citer le poids de l'opinion scientifique comme raison de déformer ou de ne pas croire l'Écriture.

D'un autre côté, les Écritures ne changent pas. Notre compréhension de celui-ci peut être améliorée par les découvertes scientifiques, mais par définition, il dit la vérité sans erreur.

Comment un chrétien doit-il réagir ? Comme l'écrit le président du département de physique de l'ICR, le Dr Larry Vardiman dans un article récent, « Quand un conflit devient évident entre une interprétation apparente de la Bible et une découverte apparente de la science, il n'est pas nécessaire de forcer une décision finale à prendre immédiatement sans complément d'enquête. Il est possible qu'une mauvaise interprétation de l'une ou des deux déclarations de l'Écriture ou des preuves de la science se soit produite. Puisque des deux, l'Écriture parle avec une plus grande clarté, jusqu'à ce qu'une résolution satisfaisante puisse être faite au sujet du conflit, je continuerai avec confiance dans mon interprétation de l'Écriture. La résolution peut ne pas se produire de mon vivant."

C'est un moment merveilleux pour être un chrétien/créationniste croyant en la Bible. Les preuves scientifiques, correctement interprétées, soutiennent massivement la lecture directe des Écritures. Même dans ces zones de conflit apparent, la recherche jette continuellement une nouvelle lumière, augmentant notre confiance dans les Écritures.

J'appelle mes frères chrétiens « semi-créationnistes », ceux qui s'accrochent au Big Bang, à l'ancienne Terre ou à l'évolution théiste, à rejoindre les rangs de ceux qui tentent de résoudre les conflits restants d'un point de vue respectueux de Dieu et de la Bible. . Car à la fin, les Écritures subsisteront. Correctement observé et interprété, il ne peut y avoir de conflit entre la science et l'Écriture.


La création aqueuse de Dieu

S'il y a une chose dont la plupart des gens sont conscients, c'est le big bang. Il s'est étendu ou a explosé et a finalement abouti à la terre avec beaucoup de vie dessus. C'est censé être un fait scientifique vrai et vérifié. Si vous le questionnez, vous êtes contre la science et le progrès. La version de Dieu de la création est différente. Nous voulons discuter de certaines différences et voir ce que la vraie science nous dit à ce sujet.

# Les gens se moquent du récit biblique des origines.

  • Le verset du Nouveau Testament, 2 Pierre 3:5, met en lumière la création de la terre, ‘… ils oublient délibérément qu’il y a longtemps, par la parole de Dieu, les cieux existaient et que la terre a été formée d’eau par l’eau.’ Dieu a d'abord créé la terre d'une manière aquatique «étrange» à partir de l'eau et par l'eau.
  • Genèse 1:2 le soutient, ‘… et l’Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux.’
  • Est-il si étrange que notre planète ait été créée dans l'eau et à partir de l'eau ? Il y a de l'eau partout sur la planète : océans, rivières et nuages. Même les corps des plantes, des animaux et des humains contiennent de grands pourcentages d'eau. Et… jusqu'à présent, il semble que la Terre soit la seule planète avec une telle abondance d'eau.

# Le contraste entre les deux comptes de création.

  • La création fraîche et aqueuse de la terre par la Bible est en contradiction directe avec la « science » de notre époque qui « prouvait » que tout a commencé dans une explosion de feu extrêmement chaude. ‘La terre est formée de débris autour du disque protoplanétaire solaire. Il n'y a pas de vie. Les températures sont extrêmement chaudes, avec une activité volcanique fréquente et des environnements infernaux. L'atmosphère est nébulaire. Possibles premiers océans ou plans d'eau liquide. 1
  • Dieu a d'abord créé la terre et plus tard le soleil, la lune et les étoiles. C'est contraire à l'idée du big bang de l'univers d'abord et plus tard de la terre.
  • La Bible nous dit aussi qu'une personne a créé avec un plan et un but. ‘Par la sagesse, le Seigneur a posé les fondements de la terre, par la compréhension, il a mis les cieux en place, par sa connaissance, les profondeurs ont été divisées et les nuages ​​ont laissé tomber la rosée.’ 2 La version mondiale est que tout s'est produit par hasard sans intelligence, plan ou raison impliqués.

Dieu dit qu'il a créé la terre d'eau et par l'eau. Si nous regardons notre planète, nous sommes impressionnés par les quantités d'eau sur terre et combien il est important de maintenir la vie. Il se peut simplement que la Bible ne soit pas aussi non scientifique que le monde extérieur veut nous le faire croire.

Partagez ceci :

Comme ça:


But [ modifier ]

Dieu prétend avoir créé les corps célestes à plusieurs fins.

Dire l'heure[modifier]

Dieu a créé les corps célestes comme un moyen de discerner les saisons, les jours et les années (Genèse 1:14). Les cieux stellaires représentent (par rapport à la Terre) plus de 90 pour cent de la perception humaine de la réalité. Les laïcs prétendent que les étoiles sont si loin que leur lumière a mis des millions d'années à arriver, ce qui signifie bien sûr que la lumière que nous voyons ne représente pas la réalité ici et maintenant. Si la lumière du Soleil met environ huit minutes pour arriver, alors même le Soleil n'est pas représenté par la lumière dans une réalité ici et maintenant. En bref, le cosmos entier ne représente pas la réalité, mais une fausse réalité. Comme l'affinité de Dieu pour tirer parti du temps pour sa gloire est remplie à travers les Écritures, pour les laïcs, réduire le cosmos à un "mensonge permanent" est une insulte à la nature de Dieu, à ses desseins à travers le temps et à son intention que les cieux bénissent l'humanité avec des moyens pacifiques. pour suivre le temps. Considérant que toute l'humanité, dans tous les temps et dans tous les lieux, a été obsédée par la mesure du temps pour la durée de l'histoire, le concept de temps est intrinsèquement important pour tous les humains. Comme l'homme est fait à l'image de Dieu, nous pouvons rapidement présumer que le temps est également très important pour Dieu.

Donner de la lumière[modifier]

Au cours de la Semaine de la Création, Dieu décrit ses actions avec le Soleil et la Lune, les deux corps célestes les plus proches que l'humanité puisse considérer. Ceux-ci fourniraient de la lumière (Genèse 1:14-18) pendant le jour et pendant la nuit. Dieu voulait que l'humanité comprenne la nature de Dieu à travers la lumière, car Dieu est le Père des lumières (Jacques 1:17). Nous sommes également avertis de la nature contrefaite des tromperies de Satan (un "ange de lumière") (2 Corinthiens 11:14), qu'il imitera le Père de toutes les manières afin de distraire ou de détourner un esprit humain de la communion avec Dieu.

Glorifier Dieu[modifier]

Dans tous les cas où les étoiles sont mentionnées dans les Écritures, elles sont utilisées pour susciter une appréciation de la sainteté de Dieu et de sa provision. Les humains glorifient Dieu lors de l'accomplissement d'une promesse, tout comme Dieu a promis à Abraham que ses descendants seraient aussi nombreux que les étoiles dans le ciel (Genèse 15:5 ). Les humains glorifient Dieu lorsqu'ils comprennent sa puissance et sa capacité à pourvoir. « Les cieux déclarent la gloire de Dieu » (Psaume 19 :1-6). Dieu utilise les corps célestes pour glorifier son fils Jésus-Christ, qui est comparé au Soleil, un époux (Psaume 19:1-6).

Précéder la seconde venue de Jésus-Christ[modifier]

Jésus a affirmé qu'à l'époque précédant immédiatement son retour physique sur Terre, les « cieux seront ébranlés » (Luc 21 :26) et les « cœurs des hommes les abandonneraient par peur ».

Dans Matthieu (chapitre 24) et Luc (chapitre 21), le Christ fournit une riche description des événements entourant son retour. Les principales perturbations célestes visibles par l'homme sont les supernovae, la destruction d'une étoile. Les quelques-uns d'entre eux enregistrés ont été décrits comme suffisamment brillants pour être vus pendant la journée. Alors que les laïcs prétendent que les supernovae sont rares, les théologiens ont parfois décrit ces mots comme signifiant des supernovae qui couvrent le ciel de bout en bout. Principalement parce que cela suffirait à faire que « le cœur des hommes leur fasse défaut par peur ».


L'univers est créé, selon Kepler

Le 27 avril 4977 av. J.-C., l'univers est créé, selon le mathématicien et astronome allemand Johannes Kepler, considéré comme l'un des fondateurs de la science moderne. Kepler est surtout connu pour ses théories expliquant le mouvement des planètes.

Kepler est né le 27 décembre 1571 à Weil der Stadt, en Allemagne. En tant qu'étudiant universitaire, il a étudié l'astronome polonais Nicolaus Copernicus&# x2019 les théories de l'ordre planétaire. Copernic (1473-1543) croyait que le soleil, et non la terre, était le centre du système solaire, une théorie qui contredisait la vision dominante de l'époque où le soleil tournait autour de la terre.

En 1600, Kepler se rend à Prague pour travailler pour l'astronome danois Tycho Brahe, le mathématicien impérial de Rudolf II, empereur du Saint Empire romain germanique. Kepler&# x2019s projet principal était d'étudier l'orbite de Mars. À la mort de Brahe l'année suivante, Kepler a repris son travail et a hérité de la vaste collection de données d'astronomie de Brahe, qui avaient été minutieusement observées à l'œil nu. Au cours de la décennie suivante, Kepler découvrit les travaux du physicien et astronome italien Galileo Galilei (1564-1642), qui avait inventé un télescope avec lequel il découvrit les montagnes et les cratères lunaires, les quatre plus gros satellites de Jupiter et les phases de Vénus, parmi d'autres choses. Kepler a correspondu avec Galilée et a finalement obtenu son propre télescope et a amélioré sa conception.

En 1609, Kepler publia les deux premières de ses trois lois du mouvement planétaire, selon lesquelles les planètes se déplacent autour du soleil en ellipses et non en cercles (comme on le croyait jusque-là), et que les planètes accélèrent à mesure qu'elles s'approchent du soleil et ralentir à mesure qu'ils s'éloignent. En 1619, il produisit sa troisième loi, qui utilisait des principes mathématiques pour relier le temps qu'une planète met pour orbiter autour du soleil à la distance moyenne de la planète au soleil.

La recherche de Kepler&# x2019s a été lente à gagner du terrain au cours de sa vie, mais elle a ensuite exercé une influence clé sur le mathématicien anglais Sir Isaac Newton (1643-1727) et sa loi de la force gravitationnelle. De plus, Kepler a effectué des travaux importants dans les domaines de l'optique, notamment en démontrant le fonctionnement de l'œil humain et en mathématiques. Il mourut le 15 novembre 1630 à Ratisbonne, en Allemagne. As for Kepler’s calculation about the universe’s birthday, scientists in the 20th century developed the Big Bang theory, which showed that his calculations were off by about 13.7 billion years.


The Beginning of the Universe - a Singular Start

Astrophysicist Robert Jastrow, a self-described agnostic, stated, "The seed of everything that has happened in the Universe was planted in that first instant every star, every planet and every living creature in the Universe came into being as a result of events that were set in motion in the moment of the cosmic explosion. It was literally the moment of Creation. . The Universe flashed into being, and we cannot find out what caused that to happen." 5 As stated, this conclusion is distressing to atheistic scientists. To observe a reaction and not be able to document the cause is unsettling.

Jastrow concludes, "For the scientist who has lived by his faith in the power of reason, the story ends like a bad dream. He has scaled the mountains of ignorance he is about to conquer the highest peak as he pulls himself over the final rock, he is greeted by a band of theologians who have been sitting there for centuries." 6

Imagine the relief of these scientists when astronomers Hermann Bondi, Thomas Gold, and Fred Hoyle advanced what became known as the "steady state" universe in 1948. Their theory was that the universe was infinite in age. Thus, no creation or no cause was needed.


The Size and Structure of the Universe According to the Bible

Some twenty five years of investigating claims that the Earth rotates on an axis and orbits the Sun, and that the universe began evolving 15 billion years ago and is 15 billion light years thick, have left me without the slightest doubt:

a) That The Earth Is Not Moving

b) That the Bible’s repeated declarations that it is the Sun that moves and not the Earth [See: Sixty-seven References – Gram-Semant] are absolutely accurate

c) That the Big Bang Model ruling today’s cosmology is handcuffed to the Copernican Heliocentricity Model

d) That both of these Models are built solely on contra-scientific assumptions held together by occult mathematics

e) That those deceptive and vulnerable assumptions now under gird the entirety of modern man’s “knowledge”. [See: Knowledge Impact]

f) That both the Heliocentricity and the Big Bang Models represent the fulfillment of a “creation scenario” of Kabbalic Judaism masquerading as “science”

g) That the purpose of this hidden religious agenda has been to destroy the “creation scenario” of the Bible and thereby destroy the credibility of the rest of the Bible right on through Jesus and the New Testament to Heaven….

h) That the time for all who love truth over deception to give this issue their most careful and prayerful attention is now. This is especially true for all Christians who realize that their religion stands or falls on the the restoration of the absolute credibility of the Bible. This Biblical non-moving Earth issue alone can force that restoration and expose all the lies now connected with evolution-based false science (I Tim. 6:20, 21).
——-

The Scriptural portrait of the size and structure of the universe that will be presented in this series of discourses involves many heretofore neglected Bible passages…and exposures of unfounded claims from the science community. As will be seen, these two factors combine to downsize the universe way beyond “dramatically”. Indeed, this scriptural portrait downsizes the universe to a thickness that is absolutely unthinkable to all of our minds which have become so thoroughly indoctrinated into Kabbalist Kosmology’s Big Bang Model. That Model–with its billions of galaxies, trillions time trillions of stars in a 15 billion light year thick universe…swarming with evolving extraterrestrial life and still expanding at tremendous speed–is what we are bombarded with relentlessly in all media outlets. It is always called “science” and never called “religion”, and we believe it and trust it.

In contrast to all those claims and the world’s acceptance of them, it will be demonstrated in this Series that the Bible’s description of the universe is backed by well-understood optically observed facts. Those facts and those Scriptures combine to shrink the size of the universe from the 15 billion light year thickness mantra of the Kabbala-derived Big Bang Paradigm to a radius of less than one light day.

We have already seen that not only is the Moving Earth Model constructed entirely of assumptions, but so also is all of modern cosmology that is built upon that Model. [See: Assumptions] More, we have seen that the Big Bang Paradigm now in firm control of modern cosmology is the fulfillment of an anti-Bible “creation scenario” taken from a “holy book” of the religion of Pharisaic Judaism. We have seen, in short, a religion disguised as “science” that has established a “creation scenario” which is well on the road to destroying Bible credibility and with it Christianity, the real enemy of Talmud/ Kabbala rooted Judaism.

The only real obstacle to exposing this duplicity is the current computer-programmed Virtual Reality Technology [See: Virtual Reality Fraud] upholding the Big Bang Expanding Universe Model. The speed required in that Model for getting the stars around the Earth every night is the only thing preventing a revolt against this mountain of deception masquerading as “science”…and forcing a return to the Biblical Model.

This new optically supported Biblical Model presented in the series of essays beginning here has the capability of removing that obstacle. See why this is so….

***The Size & Structure of the Universe According To the Bible***

The current cosmological fantasies of billions of galaxies extending out billions of light year distances from the Earth can be replaced with a model of the universe that has the happy capacity to satisfy both Geocentric Bible Scriptures and non-theoretical science.

With minimal commentary, let’s begin with some of the neglected size and structure mandates that the Biblical Model of the Universe authorizes. Then, once these are understood, we can bring in more evidence in Parts II thru VII. Taken together, this evidence will end any substantive reason for denying the Scriptural Model and will present a clear choice to all who hear of it.

Aside from anti-Copernican and anti-evolution information stressed throughout this web page, a great part of everything any of us need to know about the Biblical Model of the Universe can be found on its first page. Accordingly, before going on to less familiar and rarely considered verses, let’s make a very careful study of the word meanings found in Genesis I–particularly verses 1, 2, 6-10, 14-18,& 20–which describe the structure of the Universe…and see what they tell us:

Genesis 1:1 In the beginning God created the HEAVEN and the EARTH. NOTE: In Strong’s Concordance the Hebrew for HEAVEN (#8064) is: “lofty, high, exalted”, and EARTH (#776) is: “firm land, ground…”.

Genesis I:2 And the EARTH was without form, and void and darkness was upon the face of the DEEP. And the Spirit of God moved upon the face of the WATERS. NOTE: DEEP (#8415): an abyss (as a surging mass of water), deep…sea….WATERS (#4325): “water”….

Genesis 1:6 And God said, Let there be a FIRMAMENT in the MIDST of the WATERS, and let it [the firmament] DIVIDE the WATERS
from the WATERS. NOTE: FIRMAMENT: #7549 (7554) – “an expanse…apparently the visible arch of the sky.” Also #7554 – to expand…to overlay…stretch. MIDST: #8432 – “middle – between – half”. DIVIDE: #914 – “separate”. Comment: So, the Firmament, i.e., the expanse we call the visible arch of the sky, is located in the middle, between “the waters” and separates “the waters….”

Genesis 1:7 And God made the Firmament, and Divided [separated] the Waters [covering earth, v.2] which were UNDER the Firmament from the Waters which were ABOVE the Firmament: and it was so. NOTE: UNDER #8478: “below…underneath…beneath….” ABOVE #5921: “above…over…” Can mean “against”…(“yet always in this last relation with a downward aspect”) [i.e., the Firmament can be “against”, but only on the bottom side of those Waters.] Comment: Again, we notice three distinct entities, namely: 1) the “Waters” on the earth (v.2) which are specifically located UNDER the Firmament 2) the “Firmament” itself which is the expansive visible arch of the sky, and 3) the “Waters” which are ABOVE the expansive arch of the sky, i.e., ABOVE the Firmament.

Genesis 1:8 And God called the Firmament HEAVEN…. Comment: Heaven is located in the Firmament, i.e., Heaven IS the Firmament the Firmament IS Heaven. HEAVEN (#8064)–as noted in verse one–means “lofty, high, exalted”. Scripturally, the two words are interchangeable as far as designated location in the structure of the universe goes. (Psalm 150:1: “Praise God in His sanctuary praise Him in the firmament [expanse] of His power.”)

Genesis 1:9 And God said, Let the Waters under the Heaven [firmament] be gathered together into one place, and let the dry land appear:
and it was so. Comment: This verse confirms that the Waters UNDER the Heaven/Firmament is a reference to the water that covered the EARTH totally, and which was then “gathered” (#6960 – “bind together – collect”) so that the land appeared.

Genesis 1:10 And God called the dry land Earth and the gathering together of the Waters called He seas and God saw that it was good. Comment: Another affirmation that the Waters under Heaven (the firmament) is a reference to the Waters on the Earth. [Verses 11, 12, 13 speak of the creation of grass, herbs, fruit, trees…and the emphasis on the seeds and everything “after its kind” (an unbroken botanical–and biological–law, nullifying evolutionism…)].

Genesis 1:14 And God said: Let there be LIGHTS [#3974 – luminous bodies] in the Firmament of Heaven to Divide the day from the night, and let them [the lights] be for signs and seasons and for days and years. NOTE: LIGHTS: #3974: “luminous bodies”…. Comment: So, these luminous bodies (lights) are set inside of and restricted to the Firmament where there is Water both beneath and above. These lights serve specific purposes, all for mankind alone.

Genesis 1:15 And let them [the luminous bodies] be for lights IN the Firmament of the Heaven to give light upon the earth: and it was so. Comment: Confirms the location and purpose of the “lights”, viz., they are IN the Firmament/Heaven, and they are there purposefully to give light upon the earth.

Genesis 1:16 And God made two great lights the greater light to rule the day [the sun], and the lesser light to rule the night [the moon]: He made the STARS also. Comment: Three sources of Light are created and situated in the Firmament, namely, the Sun, the Moon, and the Stars.

Genesis 1:17 And God set them [all three sources of light] IN the Firmament of Heaven to give light upon the Earth. Comment: Lest there be any doubt, we again see that these three sources of Light (sun, moon, stars) are specifically located IN the Firmament/Heavens and have the specific purpose of giving “light upon the Earth”.


Genesis And Science: More Aligned Than You Think?

Genesis, in the first chapter of the Old Testament, is the biblical story of the creation of Earth and life and tells the story in the form of a seven-day period. This essay is not about the seven days (here we will assume that the "days" are allegorical) this is about what Genesis says happened on each of those seven days of creation.

The following explores the possibility of reconciling what's in each of the seven days of creation in Genesis with the prevailing information of contemporary science. I think you may find the results quite astounding.

This is not the first time this has been attempted, but this is a shorter and more readable version.

It has been reviewed by a prominent rabbi and a prominent professor of biological, geological, and earth sciences.

Historians say the Old Testament of the Bible, including Genesis, is an anthology of literature taken from poems, songs, oral stories and ancient scrolls. It was written mostly in Hebrew over many centuries by many people, including Hebrew scholars, various scribes, and others. The religious interpretation, according to the Bible, says Genesis was written by Moses as directed by God. Either way, it was written over 4000 years ago.

Below are listed the seven days of creation, day by day, and what happened according to Genesis in the Old Testament. With each day we examine how it corresponds with current scientific information. In this comparison, the seven days are not important it is the description of what took place on each day, and in what order, that is relevant.

Genesis and Science: A Comparison

Genesis: (First day) -- 15 billion to 4.5 billion years ago

"In the beginning God created Heaven and Earth."

At some point in the history of time between, 9 and 15 billion years ago, the origins of the universe began. There was absolutely nothing but emptiness, when suddenly an infinitely hot and dense spot called the singularity appeared. From that spot there was an unimaginable gigantic explosion, called the Big Bang, and within less than a fraction of a second, the entire universe was formed. This was the start of everything that exists -- matter, energy, time and every atom that was ever created. The sun and earth itself were estimated to have been formed about 4.5 billion years ago.

This is the accepted scientific explanation for the start of the universe.

But science can't tell us everything. The great mystery is how that hot, dense spot (called the singularity), the first thing in the emptiness, the start of the universe, got there? Science tells that some unimaginable power must have put it there because from it came everything that exists in the universe. Some scientists just say "an unimaginable power" put it there, while others give a name to "that unimaginable power": they call it God. The greatest living astrophysical scientist, Stephen Hawking, says, "Anyone who chooses to believe in a Universal Creator is standing on ground as solid as a scientist who denies Creative Purpose as First Cause. Because of the laws these same scientists have discovered, there is absolutely no way to tell what made it happen. Whatever you choose is an act of pure faith."


Voir la vidéo: SUPERSCIENCE - THÉORIE DU BIG BANG - DOCUMENTAIRE ESPACE (Août 2022).